Recherches

Tilapia: le poisson le plus mangé au monde


Qui a déjà entendu parler de tilapia? J'imagine peu, pourtant c'est un poisson qui très souvent à notre insu est proposé sur la table. Facile à reproduire et confortable, il est mondial la deuxième espèce la plus cultivée après la carpe et l'un des poissons les plus consommés au monde. On se demande si cela arrive parce que c'est bien, parce que c'est bon marché, parce que c'est adaptable à plus d'habitats ou parce qu'il vaut mieux que quelqu'un le fasse.

Tilapia: caractéristiques

Le terme tilapia fait référence à différentes espèces de poissons appartenant à la famille Cichlid mais en particulier, nous entendons généralement deux espèces spécifiques qui sont les plus connues, les plus élevées, les plus consommées, par conséquent. Ça parle de d'Oreochromis niloticus et Aurea

Les viandes du Tilapia ils sont appréciés avant tout pour leur saveur délicate mais aussi parce qu'ils ne sont que peu exposés à la présence de mercure. Ce poisson est en fait un animal végétarien, cela signifie qu'il n'est pas enclin à accumuler ce métal, mais en même temps on peut dire qu'il a une viande qui contient de nombreuses vitamines B et de nombreux minéraux tels que le phosphore et le potassium.

Être un poisson suivant un régime végétarien présente des avantages et des inconvénients. En ne mangeant que des légumes, le Tilapia il n'a aucun moyen d'accumuler des acides gras oméga 3 et nous savons tous que l'oméga est l'une des principales raisons pour lesquelles il est recommandé de manger du poisson. Dans Tilapia il n'y en a pratiquement pas, c'est donc manger du poisson sans avoir les avantages de manger du poisson. Vous vous demandez si cela a du sens, n'est-ce pas?

Rares sont ceux qui connaissent cet aspect de Tilapia qui est donc un "bon" poisson en saveur, avec peu de mercure et un prix abordable, donc le plus consommé à l'échelle mondiale. Il est bon marché aussi du fait que, grâce à un régime principalement végétarien, il peut aussi vivre dans les eaux polluées par conséquent, les coûts d'élevage sont bien inférieurs à ceux des autres espèces qui ne suivent pas un régime végétarien et donc «exigent» des conditions différentes.

Bien que tout ce mécanisme ait été mis en évidence, le Tilapia continue de dominer les marchés européens et américains. Étant donné que des études récentes ont montré que les compléments alimentaires peuvent même aggraver l'inflammation, entraînant des maladies cardiaques, de l'arthrite, de l'asthme et de nombreux autres problèmes de santé graves, nous espérons que nous pourrons en être plus conscients à l'avenir.

Tilapia: élevage

L'élevage est pratiqué de manière intensive à Cuba depuis les années 1980 et le pays est l'un des plus grands exportateurs de Tilapia. Depuis quelque temps donc, ce poisson est commercialisé sous forme de blocs surgelés de `` pulpe de tilapia déliscée '', blocs qui ont ravi tous Pays de l'Est, à la fois ceux de l'Europe et des États-Unis qui n'ont pas levé le nez sur une offre attractive et pratique.

Nous pouvons considérer le Tilapia un poisson presque exclusivement d'élevage et à l'échelle industrielle. Si dans la nature il se nourrit d'algues et de plantes lacustres, il n'a aucune difficulté à s'adapter à la cuve, il est élevé en maintenant l'eau chauffée par des rejets thermiques industriels, donc sans même avoir à utiliser d'énergie supplémentaire.

À Cuba comme ailleurs, on trouve des fermes dont l'objectif principal est de faire croître le poisson le plus vite possible. Dans ces établissements, donc, tout est conçu de manière à ce que le poisson prenne du poids, ce qui se traduit par l'application d'une alimentation peu saine et naturelle, à base de maïs et de soja OGM. D'après ce qui apparaît, il semblerait que les poissons ainsi élevés contiennent également 10 fois la quantité de polluants organiques qui causent le cancer, par rapport à la variété sauvage, précisément en raison de la forte concentration d'antibiotiques et de pesticides.

Tilapia: filet de tilapia

Si nous ne souhaitons pas acheter de poisson élevé à l'étranger, nous pouvons également en trouver Tilapia zéro km ou presque car en Italie il y a de petites exploitations mais pas assez grandes pour répondre à la demande nationale de Tilapia. Le plus gros problème, cependant, est le fait que souvent Tilapia ils sont considérés comme des filets de perche, très similaires mais beaucoup plus sains et donc plus chers.

Qui achète sciemment des filets de Tilapia il connaît le risque qu'il court et il doit aussi savoir que, d'un point de vue nutritionnel, 100 grammes de produit cuit contiennent 128 calories et 26 grammes de protéines.

Tilapia: est-ce sûr ou peut-il être dangereux?

La surpopulation dans les fermes conduit ces poissons à devoir nourrir leurs propres déchets et il est facile de comprendre que cela peut avoir de mauvaises conséquences sur leur santé et sur celle de ceux qui se retrouvent alors à manger. filets de tilapia donc "produits". Les poissons ainsi élevés sont exposés à d'innombrables maladies, les propriétaires les bourrent d'antibiotiques et les traitent avec pesticides pour lutter contre le pou du poisson et d'autres maladies, et ce sont toutes des substances qui contaminent la viande que nous trouvons alors dans l'assiette et aussi la mer elle-même, et ceux qui y vivent.

A ce danger s'ajoute aussi celui des poissons élevés avec des normes de sécurité plus faibles, en provenance de Chine, de plus il peut parfois arriver qu'un filet Tilapia congelé est étalé avec une substance contenant du monoxyde de carbone pour garder la couleur du poisson plus fraîche que jamais.

Si vous avez aimé cet article, continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook, Google+, Instagram


Vidéo: Le tilapia: la star de la gastronomie Africaine (Juin 2021).