Économie d'énergie

Florence, bâtiments zéro impact


Logement public sans impact situé dans la belle Florence. Le projet se terminera dans 3 ans et le premier bâtiment sans impact il s'élèvera dans les environs de la Piazza Artusi et abritera 39 logements. Il y aura des salles de jeux et d'autres bâtiments publics un zéro impact.

D'ici 2014 un Florence le premier surgira maison publique sans impact. Ce nouveau bâtiment fait partie du plan de construction de la ville pour un Le développement durable, développé selon des critères d'isolation thermique totale et avec un besoin énergétique alimenté par des sources alternatives. Le projet de construction expérimentale de Casa S.p.A. il est divisé en trois bâtiments entièrement en bois: deux à usage résidentiel et un troisième bâtiment à usage public avec une salle de jeux.

Les bâtiments un zéro impact de Florence. Le premier bâtiment s'élèvera sur la Piazza Artusi, aura six étages et abritera 39 appartements. Le deuxième bâtiment s'élèvera via Traversari, aura quatre étages et abritera six appartements. La salle de jeux sera construite sur la Piazza Gino Bartali et sera développée sur deux étages pour environ 600 m2.

L'utilisation de matériaux spéciaux tels que le bois isolé et la fibre de cellulose permettra une ventilation naturelle et une isolation thermique, ce qui entraînera économie d'énergie, production d'énergie à partir de sources renouvelables. L'utilisation de panneaux porteurs en bois à couches croisées présente des avantages environnementaux importants: ils permettront des temps de construction plus rapides, de moitié environ, grâce à la construction complètement sèche et également un impact environnemental moindre en termes d'émissions de CO2, consommation d'énergie et l'utilisation de matières premières.

La structure du mur sera en bois pour éviter les déperditions de chaleur, des loggias solaires seront installées en été pour ventiler la maison les jours de chaleur et pour chauffer l'air en hiver. En fait, juste pour contenir le consommation d'énergie trois grands atriums bioclimatiques ont été prévus en correspondance avec les cages d'escalier, avec une paroi extérieure totalement vitrée et à lamelles ouvrantes.

Pendant l'hiver, ces fenêtres seront fermées, pour réduire le risque de dissipation thermique et pour accumuler la chaleur passive due à l'effet de serre. Pendant les mois d'été, cependant, le boîtier sera complètement ouvert pour favoriser la ventilation interne naturelle. Bref, nous sommes face à un authentique bijou de bâtiment vert!

dans le bâtiments zéro impact, des tours de ventilation seront installées pour capter et introduire l'air dans un réseau de canalisations souterraines qui permettra le refroidissement d'été et le chauffage d'hiver. Le bâtiment sera de classe énergétique A + et aura un besoin de 12,04 kWh / m² par an, grâce aux systèmes énergétiques issus de sources renouvelables et au peu d'énergie nécessaire à l'autosuffisance.

En résumé, avec le paquet enveloppe du bâtiment en configuration `` de base '', il y aura un besoin d'énergie thermique, de chauffage et de refroidissement, égal à 38,22 kWh / m2 par an, mais avec l'adoption des atriums-serres, loggias-serres et murs de trompettes et conduits souterrains et tours de ventilation on arrive à un besoin d'énergie thermique totale égale à 12,04 kWh / m2 par an, uniquement pour le chauffage car le besoin de refroidissement est nul.

La facture s'effondre et en même temps la qualité de l'air s'améliore. C'est une confirmation de la façon dont la sensibilité et la durabilité environnementale aller dans le sens des choix au niveau structurel avec zéro volume. Avec cette intervention, le logement public sera à l'avant-garde avec un fort économie d'énergie, classe A et impact 0.



Vidéo: A walk in Florence Italy (Juillet 2021).