Agriculture

Agriculture italienne, dettes de 28 millions d'euros


Fraude dans le secteur agricole s'élèvent à 298 millions d'euros. Une ressource importante telle queagriculture il ne peut pas être laissé à lui-même. Le nouveau PAC il devrait apporter un tournant d'autant plus que nous sommes à l'aube crise des prix alimentaires.

Les États membres peuvent accéder aux fonds de l'Union européenne, mais il appartient à la Commission de vérifier qu'ils ont porté leurs fruits. La Commission a demandé le retour de fonds pour un total de 215 millions d'euros.

Une partie des fonds a déjà été récupérée, techniquement, les fonds sont réinjectés dans le budget de l'Union pour non-respect des réglementations de l'UE ou non-respect des procédures de contrôle de la dépenses agricoles. Parmi les États membres endettés envers l'Union européenne pour la mauvaise gestion des terre agricole L'Italie est également incluse, avec la Lettonie, la Roumanie, l'Irlande, la Grèce, l'Autriche, le Portugal, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et la Hongrie.

En particulier, l'Italie devra restituer 28 millions d'euros pour les lacunes dans le calcul des droits au paiement et pour le manque d'intégration du secteur de l'huile d'olive dans la SPU. Ces chiffres semblent très élevés, mais si l'on considère que, par rapport à 2011, la fraude au budget européen a baissé de 35%, il est clair que dans ce contexte catastrophique Commission européenne il progresse dans ses enquêtes sur le sort des fonds alloués.

L'Italie fait partie des pays endettés mais l'Etat le moins vertueux est le Portugal, qui doit revenir terre agricole pour un montant total de 89,4 millions d'euros en raison de déficiences dans le système d'identification des parcelles agricoles, les contrôles sur place et les systèmes d'information géographique.



Vidéo: Microfinance: LItalie va mobiliser 13 millions deuros en crédit concessionnel pour la PLASEPRI (Juillet 2021).