Recherches

Émissions nocives, partenariat entre la Chine et l'UE


Quand cela vient à émissions nocives crise de la zone euro prend un nouveau jour, l'Union européenne va donc investir jusqu'à 25 millions d'euros en Chine, pour trois programmes d'échange d'actions CO2. Cette stratégie intervient au moment même où le bras de fer entre l'Europe et la Chine, en secteur photovoltaïque, devient plus intense.

Selon certaines analyses britanniques, la Chine mentirait sur la situation réelle émissions nocives. Malgré cela, le pays de Pékin est le plus grand émetteur mondial de gaz carbonique. Avec son investissement, l'Union européenne fournira une assistance technique pour trois programmes qui visent à rendre le pays plus durable d'ici quatre ans. La signature de l'accord entre l'Europe et la Chine servira à développer un marché pouréchange de droits d'émission et l'UE aidera les villes chinoises à améliorer l'exploitation des ressources afin de limiter l'utilisation des métaux lourds cette ils polluent les aquifèresen outre, il existe des projets européens qui visent à rendre les systèmes traitement des déchets de Chine.

Mais qu'est-ce que l'Europe en retire? L'accord prévoit également des conseils européens sur la grande tendance chinoise à l'urbanisation. De nombreuses entreprises européennes s'intéressent avec intérêt à un processus structurel qui affecte environ 15 millions de Chinois chaque année. En outre, l'UE a décidé d'imposer une taxe de survol à toutes les compagnies aériennes qui traversent le territoire de l'Union, le résultat? Les entreprises de pays étrangers (USA, Chine, Australie ...) survolant le territoire européen doivent payer une taxe égale à 15% de leur émissions nocives.

Pour l'Europe, la Chine est un partenaire assez volumineux. Non seulement pour des raisons économiques mais aussi pour des implications humaines. La Chine est un investisseur crucial dans la dette européenne, mais s'agissant des droits de l'homme, elle risque de pénétrer dans un champ de mines. C'est pourquoi la question n'a pas du tout été posée au sommet à Bruxelles.

Article qui pourrait vous intéresser: les émissions de CO2



Vidéo: PEINTURE ET ENVIRONNEMENT documentaire (Septembre 2021).