Recherches

Agrodiversité durable et biodiversité alimentaire


Prenons la nourriture, premier des besoins, et la façon dont les gens mangent: quelle est la situation sur la planète? Quel est le futur? Quelles sont les tendances du changement et quelles sont les voies de transformation possibles qui peuvent assurer le respect des équilibres écologiques et culturels? Ce sont les thèmes de la agrodiversité durable et de biodiversité alimentaire discuté lors de la conférence «Les mondes à nourrir», le 14 juin à Milan, organisée par Mondohonline en collaboration avec le Bureau d'information du Parlement européen.

Il n'y a pas seulement un monde à nourrir, il y a aussi un monde à respecter pour la façon dont il se nourrit. Expliquons: les experts ont identifié 33 indicateurs qui corrèlent 157 pays en fonction de la composition de leur consommation alimentaire. Domaines de agrodiversité est la biodiversité qui permettent d'identifier 6 clusters différents pour les processus sur la planète e besoins nutritionnels. Des macro-zones homogènes à la recherche de solutions cohérentes avec leurs caractéristiques particulières et leurs besoins, en fait, la biodiversité.

Aujourd'hui, disent toujours les experts, le monde est orienté par les standards économiques et nutritionnels d'un Occident où le bien-être rime avec santé, allongement de la durée de vie moyenne mais aussi pollution, insécurité et risques pathologiques. Mais bien que ce soit le style dominant, le monde reste polycentrique et composé de différents pays par type biodiversité agricolenutritionnel et général.

La conférence `` Les mondes à nourrir '' vise à définir quelles sont les tendances de changement non pas pour la planète mais pour chaque cluster et quelles sont les voies de transformation qui peuvent assurer équilibres écologiques et culturel. Nous parlerons de nouvelles structures de production et types de producteurs, de pathologies alimentaires de nature épidémique, de paradigmes de consommation et de contamination des styles alimentaires, etc.

Et encore une fois, nous parlerons: des mégapoles créatives aux prises avec d'énormes problèmes de sécurité, des marchés, des entreprises et des technologies qui opèrent dans la transformation des terres cultivées, accélérant le changement structurel au détriment de la biodiversité, les organismes internationaux et les politiques de développement agricole durable qui cherchent à guider une économie caractérisée par des comportements peu sensibles aux intérêts d'équilibre des systèmes.

Intervenants: Bruno Marasà, chef du bureau d'information du Parlement européen à Milan; Carlo Alberto Rinolfi, président de Mondohonline; Matilde Ferretto, économiste à l'Université de Milan Bicocca; Alberto Battezzati, nutritionniste, maître de conférences en sciences alimentaires à l'Université de Milan; Francesco Morace, sociologue; Giuseppe Longhi, chargé de cours en planification à l'Université IUAV de Venise; Stefano Bocchi du Département d'agriculture de l'Université de Milan, Salvatore Caronna, parlementaire européen de la Commission de l'agriculture et du développement rural; Claudia Sorlini, présidente et coordinatrice du comité scientifique de l'Expo, professeur de microbiologie agricole à l'Université de Milan; Luciano Segre, historien économique et président du comité scientifique de Mondohonline.



Vidéo: Nourrir la planète en 2050 (Janvier 2022).