Recherches

Régime pour l'été: 10 remèdes naturels


Régime pour l'été: 10 remèdes naturels pour se sentir bien et arriver aux vacances en forme, plein d'énergie physique et mentale.

Le but de nos conseils n'est donc pas de vous fournir «la recette magique» d'un régime minceur qui vous fera perdre plusieurs kilos en quelques jours comme promis par trop d'opérateurs improvisés mais de vous fournir des informations pour améliorer votre mode de vie, évidemment aussi à travers des aliments aux propriétés amincissantes, mais en gardant au centre l'objectif du bien-être psychophysique et non la perte de kilos!

Mais passons directement à la 10 remèdes naturels que je recommande:

1) Activité physique: faire du sport en continu est l'une des principales stratégies gagnantes pour améliorer son bien-être.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de faire au moins 10000 pas par jour, que vous pouvez désormais mesurer avec une bonne précision en utilisant l'un des nombreux trackers d'activité disponibles sur le marché. Parmi ceux que je peux recommander depuis que je l'ai acheté c'est le Fitbit Flex, un modèle minimal, désormais dépassé en nombre de fonctionnalités par d'autres produits mais qui possède déjà en fait toutes les fonctionnalités nécessaires pour vous aider à garder vos intentions.

Cependant, n'oubliez pas de ne pas dépasser, surtout si vous ne vous êtes pas entraîné dans l'année, également car l'excès ne vous amènerait pas à accélérer la perte de poids mais créerait la possibilité d'une blessure aux effets nettement opposés à ceux recherchés.

Quelques exemples d'activités physiques? L'idéal serait une marche d'au moins 45 minutes à un rythme soutenu dans des espaces verts, éventuellement loin des villes, de préférence dans les collines ou les montagnes.

Le vélo est également un compagnon idéal pour brûler des calories de manière saine et sans trop se fatiguer. Nager dans la piscine est également super. Dans la salle de sport, il est préférable d'assister à des cours d'aérobic ou à d'autres disciplines connexes plutôt que d'utiliser des outils et des machines dédiés au développement des muscles, dont je ne recommanderais l'utilisation que s'il est suivi par un entraîneur personnel, du moins au début.

Pratiquer une activité physique en permanence, en plus d'avoir un effet amincissant, en brûlant les graisses, a un effet raffermissant car elle tonifie les muscles.

Un autre avantage est l'effet bénéfique sur l'humeur car l'activité physique stimule la production d'endorphines qui agissent directement sur notre bien-être mental.

2) Évitez les aliments riches en matières grasses et en particulier les aliments riches en graisses saturées. Cela semble un conseil trivial, mais malheureusement, il est parmi les plus ignorés.

Parmi les aliments et ingrédients en tête de la «liste noire» pour la quantité de graisses saturées contenues et donc à éliminer ou à réduire drastiquement de son alimentation, je voudrais mentionner:

- des collations et des collations contenant de l'huile de coco ou de l'huile de palme qui sont composées de plus de 80% de graisses saturées

- le beurre de cacao et le beurre en général qui contiennent environ 50% de graisses saturées

- saindoux, plus de 40% de graisses saturées

- graisse de bacon, environ 40%

- saindoux, plus de 30%

- les fromages gras, qui peuvent être composés d'environ 20% de graisses saturées.

3) Évitez ou limitez sévèrement les boissons alcoolisées et en particulier les boissons super alcoolisées car ils stimulent la vasodilatation cutanée et donc la dispersion des calories dans notre corps sous forme de chaleur. Cela favorise l'accumulation de graisse.

Le fort excès de boissons alcoolisées peut également entraîner des maladies graves qui affectent le foie, le pancréas, l'estomac et les intestins. Cela ne veut pas dire qu'un verre de vin par jour est délétère, en effet selon certaines études il peut au contraire avoir un effet bénéfique mais l'excès n'est pas bon et favorise certainement l'accumulation de graisse.

En ce qui concerne la consommation de boissons alcoolisées, il faut également faire attention à éviter totalement leur consommation si vous prenez des médicaments avec des interférences potentielles. Pour vérifier les interactions potentielles entre les médicaments et les aliments, je vous recommande de lire le guide publié par la Federal and Drug Administration (FDA), l'agence gouvernementale de protection de la santé aux États-Unis (le guide est en anglais).

4) Réglez le rythme veille-sommeil. Beaucoup de gens pensent à tort que peu de sommeil conduit à une perte de poids alors que de nombreuses études ont montré que le contraire est vrai! Dormir trop peu fait grossir. Se coucher trop tard fait grossir, surtout si vous mangez des aliments dans les 3 heures suivant le coucher.

Voici les heures de sommeil recommandées par les études les plus récentes de la US National Sleep Foundation

- De 14 à 17 ans, l'idéal serait de dormir entre 8 et 10 heures (avec une marge "tolérée" d'une heure de plus ou moins: 7 ou 11 heures)

- De 18 à 25 ans, 7 à 9 heures de sommeil sont recommandées. Parfois, 6 à 10 heures de sommeil sont tolérées.

- De 26 à 64 ans, il est recommandé de dormir de 7 à 9 heures, en considérant l'intervalle le plus bas ou le plus élevé en fonction du type d'activités quotidiennes effectuées. Si vous luttez plus physiquement et mentalement pendant la journée, vous aurez besoin de 9 heures de sommeil.

- Enfin, pour la population de plus de 65 ans, les heures de sommeil peuvent chuter: 7-8 heures est idéal mais vous pouvez dormir jusqu'à 6 heures sans conséquences négatives.

5) Incluez 5 portions de fruits et légumes dans votre alimentation par jour, éventuellement en suivant le critère de "couleurs variables". Le conseil du ministère de la Santé est à cet égard de préférer les fruits de saison, de préparer des smoothies aux fruits sans ajouter de sucre (les fruits en contiennent déjà!) Et de s'habituer à manger des fruits et légumes même en collation au lieu de collations et autres produits. en matières grasses.

Pour lire un résumé des conseils du ministère de la Santé je recommande ceci guide en .pdf dédié aux fruits et légumes.

6) Modérez les assaisonnements ou remplacez-les par des condiments «brûle-graisses». Assaisonner les aliments avec des quantités excessives d'huile est une habitude à éviter car cela nous amène à consommer des graisses même lorsque nous mangeons des aliments sains, comme dans le cas des salades et des légumes en général.

Il est possible d'introduire de nouvelles méthodes d'habillage dans son alimentation, comme celle qui implique l'utilisation de vinaigre de cidre de pomme, aux propriétés duquel nous avons déjà consacré un article entier.

7) Préférez la cuisson à la vapeur. Parmi les méthodes de cuisson des aliments, la cuisson à la vapeur est idéale car elle permet de ne pas perdre de vitamines et de minéraux. Le ministère de la Santé le recommande notamment pour la cuisson des légumes.

D'autre part, la friture doit être évitée autant que possible, car elle implique l'utilisation d'huile. Pire encore, consommer des aliments dans des restaurants qui utilisent la même huile plusieurs fois pour faire frire plusieurs plats.

Une autre méthode de cuisson à laquelle il faut faire attention est la cuisson au gril, avec laquelle des températures proches de 1000 degrés peuvent être atteintes, ce qui peut entraîner la formation de substances cancérigènes, en particulier lors de la cuisson de la viande ou d'autres aliments riches en graisses. À ces conclusions est venue une étude spécialement consacrée par le Dana-Farber Cancer Institute, une institution faisant autorité, basée à Boston.

La même recherche montre qu'avec le grillage, les graisses alimentaires ont tendance à s'égoutter et à brûler sur le gril, générant une fumée riche en hydrocarbures aromatiques polycycliques (ou PHA), des composés nocifs qui, se propageant à travers la fumée, se déposent sur les aliments.

Pour réduire significativement les risques de grillades, il est conseillé d'éviter de brûler la viande (il ne doit pas y avoir de parties noircies!) En atteignant des températures trop élevées, nettoyez régulièrement et soigneusement le gril et éliminez le gras de la viande qui, par égouttement et brûlant, s'étire pour former une fumée riche en substances nocives.

8) Évitez le stress, surtout si vous êtes une femme. Une étude publiée dans Psychiatrie biologique, créé par Jan Kiecolt-Glaser, professeur de psychiatrie et de psychologie à l'Ohio State University, a constaté qu'il existe une corrélation directe entre le stress et un ralentissement du métabolisme féminin avec pour conséquence de favoriser la prise de poids.

Le chercheur a constaté qu'une seule source de stress dans les 24 heures précédant un repas suffit à réduire l'énergie brûlée de 104 calories et à augmenter le niveau d'insuline (un phénomène qui contribue à l'accumulation de graisse). De plus, la même étude a mis en évidence comment le stress peut conduire à manger les mauvais aliments (malbouffe, malbouffe comme les collations ou les fast-foods), au mauvais moment (par exemple, reporter le déjeuner pour une réunion de travail et dîner très tard. parce que vous arrivez à la maison en retard du travail) et dans le mauvais sens (les aliments sont consommés beaucoup plus rapidement, souvent même de manière compulsive, entraînant une mauvaise digestion)

9) Créez les conditions pour améliorer votre alimentation avec de petites mesures préventives. Pour manger sainement, vous devez agir à l'avance, en créant les conditions d'une alimentation correcte.

Par exemple, utilisez un extracteur de jus à basse vitesse nous permet de prendre facilement des fruits et légumes, en conservant tous les nutriments (les centrifugeuses à vitesse de rotation élevée vous font plutôt perdre des protéines, des enzymes vivantes et d'autres nutriments), en améliorant la digestibilité (les fibres insolubles, moins digestibles, sont éliminées) et en pouvant créer de nouvelles des recettes aux saveurs satisfaisantes pour notre palais en même temps.

Une autre astuce consiste à faire attention aux aliments avant qu'ils n'arrivent dans notre réfrigérateur ou notre garde-manger, c'est-à-dire lorsque nous faisons les courses. On évite d'acheter des snacks, notamment les "packs famille" pour ne pas tomber dans la tentation quand on a faim et qu'on ouvre le garde-manger, on évite d'acheter des sucreries riches en matières grasses. Nous évitons les «packs familiaux» de tous ces produits non recommandés pour l'alimentation.

On ne prend pas l'habitude de manger en regardant la télévision: étant concentrés sur autre chose et non sur la nourriture, on mangerait de plus grandes quantités sans même s'en rendre compte.

10) Redécouvrez les avantages de cuisiner à la maison à partir d'ingrédients de qualité. Il est évident qu'il n'est pas toujours possible d'avoir le temps nécessaire pour préparer les déjeuners et les dîners à partir d'ingrédients choisis par nos soins, en évitant ou en minimisant les produits emballés. Cependant, vous pouvez commencer par vous fixer comme objectif de ne pas manger de produits emballés le week-end et au petit-déjeuner. Les avantages diététiques seront substantiels et vous saurez avec certitude quels aliments vous mangez.

Bien manger est également pratique d'un point de vue économique car les économies réalisées en achetant des produits industriels et de la malbouffe ne sont qu'apparentes car elles impliquent des dépenses ultérieures beaucoup plus élevées pour (essayer de) se remettre en forme!

Autres éléments susceptibles de vous intéresser:

  • Comment accélérer le métabolisme
  • Comment se débarrasser du ventre
  • Les prébiotiques: ce qu'ils sont


Vidéo: Comment Perdre 1 KG en un Jour? (Juin 2021).