Recherches

Mobike à Milan: mon essai routier


Mobike, la partage de vélos fluide (sans râteliers et endroits prédéfinis pour récupérer et déposer les vélos) il est parti à Milan et je ne pouvais pas attendre plus de 24 heures avant de le tester! :-)

La première étape consiste à télécharger leApplication Mobike (disponible pour IOS et Android), démarrez-le et enregistrez-vous en saisissant les détails de votre carte de crédit.

Processus que j'ai réalisé en quelques minutes et sans «accrocs». Les seuls défauts sont certains textes toujours en chinois (oui, car Mobike est une entreprise chinoise comme Marta l'avait déjà expliqué il y a quelques jours dans son article dans lequel elle anticipait l'arrivée du vélo en libre-service) et quelques "boutons" avec décidément traductions améliorables. Je suis sûr qu'ils le résoudront bientôt.

Une fois inscrit, il suffit d'ouvrir la carte pour localiser le vélo Mobike le plus proche de votre emplacement. Une fois que vous avez choisi celui que vous souhaitez utiliser, il vous suffit de cliquer sur le bouton approprié pour le réserver: le vélo sera indisponible pour les autres utilisateurs pendant une période de 15 minutes pendant laquelle vous pourrez l'atteindre.

À ce stade, il vous suffit d'encadrer le QR Code présent sur le guidon pour déverrouiller le vélo et commencer à l'utiliser! Tout est très simple!

Voici une photo de ce à quoi ressemblait le vélo toujours verrouillé et le détail du code QR sur le guidon que j'ai encadré pour le déverrouiller.

Esthétiquement, j'aime beaucoup la moto, avec un design moderne, élégant et à la fois «coloré»: corps de vélo métallique et composants orange.

Mobike n'a PAS de chaîne et c'est un grand avantage à la fois parce qu'il évite les risques de salissure et parce que l'un des principaux composants à risque d'usure est éliminé.

La transmission utilise donc une technologie alternative et l'ensemble du mécanisme est complètement intégré dans le cadre du vélo (marqué d'un numéro de série évident). Génial!

Monter en selle, il était inévitable de ressentir la différence profonde par rapport aux vélos que je préfère habituellement: les vélos de montagne moyen-haut de gamme ou les vélos de ville. Cependant, une telle comparaison serait stupide.

Cependant, je dois confirmer ce que j'avais lu ce matin lors d'un test d'un journaliste du Corriere della Sera: le vélo n'offre pas au départ une grande sensation de stabilité et le guidon est plutôt étroit.

Le pédalage est fluide mais le rapport fixe est très loin de ce que j'utilise personnellement. En fait, les Mobikes n'offrent aucune possibilité de changer de vitesse, vous devrez donc vous contenter du seul jeu.

En revanche, cela semblait très pratique et utile panier situé devant le guidon: une inscription prévient «poids maximum 5 Kg». Je ne sais pas si tout le monde respectera cette limite! :-)

La boutons ils me semblaient bonne qualité tandis que le les leviers de frein ne m'ont pas ravi. LA freins Je suis disque donc théoriquement très efficaces: cependant, ils ne semblaient pas particulièrement performants.

LA pneus ils sont plutôt mince est Ils n'ont PAS de chambre à air: Je suis donc "Plein" pour ne pas être percé. Le prix à payer en est un moins d'amorti.

Poursuivant mon petit essai, je me suis peu à peu habitué à la moto même si je me retrouvais avec la sensation de «pédaler beaucoup pour obtenir une très faible vitesse».

L'expérience la plus «suggestive» de l'utilisation de Mobike vient à mon avis à la fin. C'est à ce moment-là que vous le quittez ... SOUS VOTRE MAISON! :-)

Oui, car, comme écrit au début, la beauté de Mobike et le partage de vélos en continu, c'est que vous pouvez laisser votre vélo où vous voulez, sur le bord de la route, en évitant évidemment de gêner la circulation ou le passage.

La procédure de «fin de location» m'a paru très simple. Faites simplement glisser le bloc de roue manuellement (vous le voyez sur la photo ci-dessus) pour mettre fin à votre session de partage de vélo en le rendant à nouveau disponible pour les autres utilisateurs.

Dès que j'ai fermé le bloc roue, l'application a confirmé le succès de la procédure de fin de location.

Je dois dire que certains textes des écrans de l'App en fin de location m'ont laissé "un peu perplexe" ... voir ci-dessous "Impayé 0.30EUR", "Défaut" (!?!?!?), En haut à droite .

Au lieu de cela, j'ai aimé la carte avec le récapitulatif du voyage avec les émissions de carbone «évitées» (10 g) et les calories brûlées (87).

Dommage cependant que les minutes rapportées ne soient pas correctes: l'écran de résumé n'indiquait que 9 (ci-dessous) alors que ma location durait 26 minutes, ainsi que l'itinéraire représenté sur la carte était erroné, n'indiquant que les 100 derniers mètres!

Bref, il y a quelques choses à corriger dans l'App mais l'expérience a été résolument positive!

Le problème possible que je vois dans le partage de vélos à flux continu réside dans le possible (probable en Italie?) Manque de discipline des utilisateurs dans l'utilisation et surtout dans le stationnement des vélos.

En Chine, cependant, Mobike a connu un tel succès que d'autres opérateurs avec des services complètement similaires sont nés.

Quelques captures d'écran de l'application Mobike avec les paroles "Un peu naïf"! :-)

Avant de terminer cet examen de Mobike, voici quelques des informations sur le service qui devraient vous être utiles:

  1. Coût du service: jusqu'à 30 minutes d'utilisation le coût de location d'un Mobike est de 0,3 euro. A partir de la minute 31 "la deuxième période de 30 minutes commence", vous serez alors facturé 0,6 euro et ainsi de suite pour les périodes de 30 minutes suivantes.
  2. Dépôt de fonds: aujourd'hui une "caution" de 1 Euro est requise pour s'inscrire au service. Fondamentalement, un montant d'un euro est "réservé" (non facturé!) À partir de votre carte de crédit afin de commencer à utiliser le service. Une fois que vous avez épuisé le crédit de 1 euro, vous devrez recharger votre «compte Mobike» avec un nouveau dépôt. Les réductions et les éventuelles promotions pour les recharges seront annoncées sous peu.
  3. «Points de crédit Mobike»: chaque nouvel utilisateur inscrit au service reçoit 100 "Points Crédit". Les points de crédit peuvent augmenter ou diminuer en fonction de l'utilisation correcte ou non du service. Un score élevé (jusqu'à 10 000 points) indique une utilisation correcte du service et une bonne conduite, tandis qu'un score faible indique une mauvaise utilisation.
    Avoir un score faible aura des conséquences sur les tarifs appliqués: en dessous de 80 points, le tarif d'utilisation de Mobike «culmine» au chiffre hyperbolique de 100 euros pendant 30 minutes (!). Il vaut mieux alors "bien se comporter" et accumuler des points! :-)
  4. Voici quelques exemples d'actions qui rapportent des points ou, au contraire, perdent des points:
    • Location terminée avec succès +1
    • Signal de vélo cassé +1
    • Signal de stationnement incorrect +1
    • Invitez avec succès un ami à utiliser Mobike +1
    • Stationner dans une zone clôturée -20
    • Pour abandonner le vélo si arrêté par la police -50
    • Oubliez de verrouiller le vélo, mais reprenez finalement le vélo -15
    • Utilisez un verrou privé -> Score réduit à zéro!
    • Oublier de bloquer le vélo qui est ainsi "perdu" ou "volé" -> Score réduit à zéro
    • Transport illégal du vélo -> Score réduit à zéro

Eh bien, pour l'instant je dirais que c'est tout!

Si vous avez des rapports ou des informations ou si vous trouvez des inexactitudes par rapport à ce que j'ai écrit, vous pouvez nous écrire comme toujours à [email protected]

Joyeux Mobike à tous! :-)

Article connexe à ne pas manquer: OFO Continuous Flow Bike Sharing à Milan: mon essai routier

Le Mobike que j'ai loué pour mon test dans le parc de la Piazza Udine à Milan


Vidéo: Is Mengbe Kering Facing Internet Blockage u0026 how to avoid #OccupyBac? (Septembre 2021).